Actualités
Mai 27

« Les Briquets de Confiance », un projet collaboratif porté par le Pimms Médiation Artois-Gohelle

Quand on vous dit « Briquets », vous pensez immédiatement au feu. Détrompez-vous ! Pour le Pimms Médiation Artois-Gohelle, – et plus largement le nord de la France -, les briquets évoquent quelque chose de bien plus nourrissant : le casse-croûte emblématique des mineurs de la région. C’est de cette tradition qu’est née l’idée du projet « Les Briquets de Confiance ».

Réseau de Confiance : un lieu de vie pour briser l’isolement des séniors

En septembre 2023, un point d’accueil Réseau de Confiance ouvrait ses portes dans la ville de Liévin. Animé par le Pimms Médiation Artois-Gohelle et en partenariat avec Malakoff Humanis et Sia Habitat, ce site vise à améliorer le bien-être des personnes âgées sur le territoire en favorisant la création de lien social.

En effet, un tel dispositif permet d’identifier les séniors isolés et de les inviter à rejoindre le Réseau de Confiance. Ainsi, via de l’entraide et des échanges quotidiens, ils vont pouvoir recréer du lie et rompre l’isolement. Ces échanges se font avec une équipe plurielle de volontaires en Services Civiques et de médiateurs sociaux Pimms Médiation. Le groupe Artaban collabore également avec le point d’accueil pour identifier les seniors souhaitant s’engager dans cette démarche.

Alors c’est quoi, « Les Briquets de Confiance » ?

Les « Briquets de Confiance » est un projet qui vient compléter cette offre et proposer une nouvelle approche pour rompre l’isolement de nos séniors. Car qui n’aime pas se réunir autour d’une bonne recette ?

L’objectif des « Briquets de Confiance » est de les impliquer dans la création d’un livre de recettes collaboratif. Ainsi, les participants vont pouvoir se réunir autour d’un projet commun et ludique, favorisant les échanges et l’apprentissage.

Ce projet répond à 5 objectifs :

5 objectifs des briquets de confiance : travailler la mémoire, favoriser la transmission, inclure le numérique, parler "nutrition" et valoriser les acteurs.

Un engouement déjà bien présent

Le projet fait partie des 18 finalistes, sur plus de 470 candidatures, du Concours « S’engager pour les Quartiers » organisé par la Fondation Agir Contre l’Exclusion (FACE). Il se retrouve en compétition pour le prix « Bien Viellir », aux côtés de LudiMonde Créateur d’Espaces Ludiques (Toulouse), et les Centres Sociaux et Familiaux d’Annonay.

Rendez-vous le 18 juin prochain pour les résultats !